LA CONSCIENCE DE L'INITIÉ

11 conférences

Éditeur : Novalis

300 pages - Broché

Prix : 22,50 €

GA 243

Les prix et les informations de cette page ne sont plus mis à jour

Rendez-vous sur notre nouveau site

www.eurythmiste.com

 

Dans ce cycle de conférences que Steiner fit en août 1924, moins d'un an avant sa mort, il décrit les chemins justes et les chemins erronés pour accéder au monde de l'esprit. De nos jours, le chemin d'initiation ne passe plus comme autrefois par l'ingestion de substances et ne saurait non plus emprunter les voies erronées du spiritisme et de la médiumnité. Par sa propre activité libre, celui qui recherche l'initiation transforme, en maintenant présente sa pleine lucidité, la " conscience de sommeil " et introduit dans la veille les " forces de la nuit ". Puis, au-delà de ce chemin de l'imagination, la conscience va dans les sphères du cosmos et atteint le stade " où les choses demennent manifestes par l'inspiration (.) C'est l'autre chemin qui s'avère être aujourd'hui celui que la science de la nature requiert, " Ainsi, au terme de sa vie, Rudolf Steiner indique, sous une forme enrichie par l'expérience de nombreuses années de recherches spirituelles, comment on peut parvenir à des connaissances des mondes supérieurs, de façon juste à l'époque moderne.

L'éditeur

 

Repères (Athys Floride)

Introduction : extrait de Nos conférences d'été à Torquay (Bulletin d'information de la Société anthroposophique, 24 août 1924

PREMIÈRE CONFÉRENCE Torquay, le 11 août 1924

La nature est la grande illusion. « Connais-toi toi-même ». Pourquoi, au fond, recherchons-nous l'investigation spirituelle ? Les vrais chemins pour accéder à un connaître qui soit spirituellement réel. La connaissance du monde dans sa totalité grâce au regard spirituel -au sein des phénomènes physiques.

DEUXIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 12 août 1924

Les trois mondes et leurs reflets. Différences entre les états de conscience des temps anciens et ceux des temps modernes. L'imagination qui, dans le rêve actuel, crée sur le mode de la nature. Comment continuer à affermir la vie de l'âme.

TROISIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 13 août 1924

Forme et substantialité du minéral en rapport avec les états de conscience de l'homme. L'essence des minéraux cristallisés. Substantialité et métallité du monde minéral. Quitter la conscience de l'espace pour entrer dans la conscience du temps.

QUATRIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 14 août 1924

Le mystère de l'investigation d'autres mondes par la métamorphose de la conscience. Le lien entre la métallité et d'autres états de conscience de l'homme. Les modifications de la position de l'homme vis-à-vis de la connaissance au cours de l'histoire. Images des temps anciens.

CINQUIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 15 août 1924

L'animation interne de l'âme par les propriétés du métallique. L'état-cuivre de l'homme. Le mystère du mercure. Le mystère de l'argent.

SIXIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 16 août 1924

Connaissances acquises par l'initiation. La veille diurne et la conscience de rêve. Les âges de la vie, organes d'appréhension. Les sphères des astres insérées les unes dans les autres.

SEPTIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 18 août 1924

Connaissance des astres. Les arrière-plans spirituels du devenir historique de l'humanité et ses différentes qualités de manifestation. Les entités lunaires. Les natures médiumniques et leurs rayonnements.

HUITIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 19 août 1924

Les possibilités de déviation dans la recherche spirituelle. Les esprits élémentaires ahrimaniens. La possession. Le mystère interne de l'être médiumnique.

NEUVIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 20 août 1924

Les chemins anormaux pour entrer dans le monde spirituel et leur métamorphose. L'utilisation de représentations scientifiques pour le chemin de connaissance. Surmonter la caricature des méthodes scientifiques dans l'étude du médiumnisme et du somnambulisme. L'art, un pont qui mène de la matière à l'esprit.

DIXIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 21 août 1924

Les influences du cosmos extra-terrestre sur la conscience humaine. Actions du Soleil et actions de la Lune. L'appréhension vivante de la sphère de la Lune, point de départ d'un chemin d'initié. L'appréhension de l'organisme humain en imaginations.

ONZIÈME CONFÉRENCE Torquay, le 22 août 1924

Qu'est-il de la compréhension de la recherche de l'esprit ? Deux possibilités de recherche. Naissance et mort et le mal. La manifestation du céleste dans le terrestre par l'art.

Notes de Rudolf Steiner pour la quatrième conférence du 14 août 1924

 

Liste des livres par ordre alphabètique

Liste de l'oeuvre de Rudolf Steiner classée par GA (Gesammtausgabe)

Haut de la page